Youssef Chahed : « le gouvernement déterminé à tenir ses engagements envers le gouvernorat de Sfax »

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a souligné que le gouvernement d’union nationale « est déterminé, malgré toutes les difficultés, à tenir ses engagements envers le gouvernorat de Sfax et l’accélération de la concrétisation des mesures décidées en sa faveur lors sa visite dans la région les 20 et 21 avril dernier ».

Youssef Chahed s’exprimait lors de son inauguration mercredi soir de la 51e foire internationale de Sfax, organisée du 4 au 18 juillet.

A la veille de la visite du chef du gouvernement, des activistes de la société civile avaient critiqué sur les réseaux sociaux et par la voix de la presse « le manque de volonté politique de promouvoir les conditions du gouvernorat et de répondre aux préoccupations de ses habitants dans différents domaines ». Ils ont notamment reproché « le manque de sérieux » dans la mise en œuvre du train de mesures annoncées par Youssef Chahed lors de sa dernière visite dans la région.

Au cours de la visite d’avril dernier, le chef du gouvernement avait annoncé un train de mesures (40 décisions) portant sur la réalisation de grands projets dans plusieurs domaines. Une large proportion des activistes de la société civile estiment que certains projets n’avancent pas comme escompté, à l’instar du projet de Taparura, le métro de Sfax, la cité sportive et le démantèlement des unités polluantes de la société Siap.

« Le démarrage de la mise en œuvre des mesures annoncées est une preuve de la crédibilité du gouvernement dans le suivi, l’accélération et la réalisation des projets », a répondu Youssef Chahed. Il a cité, à l’appui de ses déclarations, le début de concrétisation de nombre de décisions et projets, notamment le début mardi du démantèlement des unités polluantes, le projet de la bibliothèque numérique dont les entraves de mise en place juridique ont été surmontées, l’annonce des appels d’offre pour la réalisation de la deuxième tranche du projet de Taparura ainsi que le lancement des projets d’assainissement des quartiers populaires.

Youssef Chahed a rappelé également l’appel d’offres pour l’aménagement de la première tranche de l’entrée nord de la ville de Sfax et la construction de 150 habitats sociaux à Sakiet Ezzit ainsi que l’implantation d’un bureau local du fonds national d’assurance maladie à Kerkennah.

Il a invité, à cet égard, les structures, les administrations et les services régionaux à ne pas attendre la visite du chef du gouvernement pour entreprendre des initiatives et actions à même de contribuer à faire avancer les projets et impulser le développement.

« Il faut mettre en exergue le rôle central de la région de Sfax dans le système économique et de développement dans le pays, ce qui explique la détermination du gouvernement à mettre fin à la marginalisation qui l’a affectée durant des années », a souligné Youssef Chahed.

Le chef du Gouvernement a estimé que la foire internationale de Sfax, placée sous le haut patronage du président de la République Beji Caid Essebsi, « est devenue une des plus importantes manifestations économiques nationales et un soutien de l’effort de développement régional et national ».

Sur un autre plan, Chahed a souligné que la Tunisie « livre trois grandes batailles : contre le terrorisme, dont les réussites sont palpables grâce aux sacrifices des appareils de sécurité et militaires, contre la corruption qui menace le système politique démocratique et dont le gouvernement s’emploie à combattre jusqu’au bout, et contre le sous-emploi et pour le développement qui reste la mère des batailles ».

« Ces trois batailles exigent la patience, l’unité des rangs et la mise à contribution de toutes les régions, dont la région de Sfax », a-t-il affirmé.

Dans son allocution, le président de l’association de la foire de Sfax Abdellatif Zayani a passé en revue les revendications économiques et de développement de la région dont l’accélération de la mise en œuvre des décisions annoncées lors de la dernière visite du chef du gouvernement.

Il a appelé à revoir la situation de l’institution de la foire de Sfax, acquis créé depuis 60 ans, et qui fait face aujourd’hui à des difficultés financières. Zayani a réclamé également la reprise des travaux de l’autoroute Sfax-Gabès, en suspension depuis des années ainsi que ceux de l’échangeur Bouassida à Sfax.

D’autres revendications ont porté notamment sur la création d’un cité médicale, d’une cité de l’Innovation et du Savoir, d’un port en eaux profondes, d’un aéroport aux aux normes internationales et l’extension de l’autoroute Sfax-Kasserine jusqu’aux frontières algériennes, l’objectif est de faire du gouvernorat de Sfax un pole économique ouvert sur le continent africain et la région méditerranéenne.

S’agissant de l’amélioration du climat des affaires, le président de l’association de la foire de Sfax a relevé l’importance de la lutte contre le commerce parallèle et la consécration de la justice fiscale, soulignant le soutien inébranlable des hommes d’affaires de Sfax au chef du gouvernement dans sa campagne pour combattre la corruption.

Par ailleurs, il s’est félicité des décisions et projets annoncés en faveur de la région dont l’étude prospective sur la ville de Sfax et son développement urbain à l’horizon 2050.

Auparavant, le chef du gouvernement Youssef Chahed a visité les différents stands de la foire. Cette 51ème édition a enregistré la participation de 276 exposants œuvrant de divers secteurs économiques (meubles, décoration, électroménager, prêt-à-porter, chaussures,…) dont 35 jeunes artisans, un nombre en hausse par rapport à la session précédente, selon les organisateurs.

Articles Recommandés: