43% des millionnaires de la planète habitent aux USA

Le rythme de croissance de la fortune mondiale s’est accéléré en 2017.

Selon Credit Suisse, cette embellie est portée non seulement par les gains sur les marchés des actions, mais aussi par les hausses des actifs non financiers, comme l’immobilier. Ces derniers ont dépassé pour la première fois les niveaux d’avant la crise financière de 2008.

Il en ressort ainsi que le patrimoine mondial a crû en 2017 de 6,4% en comparaison annuelle, pour s’inscrire à 280.000 milliards de dollars. Avec une fortune moyenne par adulte de 537.600 dollars, les Suisses restent les plus riches au monde, selon l’étude.

Le rapport du crédit Suisse démontre que le centre de gravité reste aux Etats-Unis. A lui seul, le pays de l’oncle Sam a contribué pour plus de la moitié des 16.700 milliards de dollars supplémentaires générés sur la planète entre mi-2016 et mi-2017.

Globalement, le nombre de millionnaires (en dollars) a augmenté d’une étude à l’autre de 2,3 millions d’individus, pour atteindre 33,7 millions à fin juin 2017. Près de la moitié de ces nouveaux nantis sont recensés aux Etats-Unis, qui abritent désormais 43% des millionnaires de la planète.

A la faveur de la remontée de l’euro, l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne ont accueilli ensemble quelque 620.000 nouveaux millionnaires au cours des douze mois sous revue. Quelque 200.000 nouveaux riches sont venus étoffer l’Australie et autant la Chine.

A l’inverse, le Royaume-Uni a perdu 34.000 millionnaires et le Japon 300.000 en raison principalement d’effets de change négatifs.

D’après Ilboursa.com

Leave a Reply