L’ARP adopte un projet de pret japonais de 804 millions de dinars pour la réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer à Sfax

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté, mardi, lors d’une séance plénière, un projet de loi portant approbation de l’échange de mémorandums entre les gouvernements tunisien et japonais concernant le financement d’un projet de dessalement d’eau de mer à Sfax et de l’accord de crédit entre le gouvernement et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).
Le prêt sera remboursé sur 25 ans avec un délai de grâce de 7 ans et un taux d’intérêt de 1,7%.
Au cours de leurs interventions, les députés ont mis l’accent sur l’importance de la coopération tuniso-japonaise, évoquant notamment les conditions avantageuses mises en place par les bailleurs de fonds japonais.
Ils ont en outre évoqué l’importance du dossier de l’eau, estimant que la Tunisie a besoin de projets de stations de dessalement d’eau afin de répondre à la demande croissante en eau potable et eau d’irrigation.
Le projet qui vise à renforcer et améliorer la qualité des ressources en eau, à travers le dessalement d’eau, a une capacité de production finale estimée à 200 mille mètres cubes. 
Il couvrira la zone du grand Sfax (Sfax ville, Sfax ouest, Sfax sud Sakiet Eddayer, Sakiet Ezzite et Tina).

Leave a Reply