UE : Lancement d’un nouveau programme européen d’appui aux start-ups tunisiennes, d’une valeur de 75 MD

Le commissaire européen à la politique de voisinage et aux négociations d’élargissement Johannes Hahn, a annoncé, mercredi à Tunis, le lancement d’un nouveau programme européen d’appui aux Start-ups tunisiennes, d’une valeur de 25 millions d’euros (environ 75 millions de dinars- MD).
Ce programme mobilisera des financements pour le lancement de 1000 nouvelles entreprises innovantes, outre un appui financier aux différents espaces de co-working et aux pépinières d’entreprises implantées dans les différentes régions du pays.
 » Ce programme s’inscrit pleinement dans l’objectif du nouveau texte de loi tunisien  » Startup Act « , relatif à la promotion des startups, qui vise l’impulsion de l’entrepreneuriat et l’initiative privée et la promotion des projets innovants, ce qui permettra de faire de la Tunisie un hub d’affaires pour toute l’Afrique « , a précisé Hahn .
A noter que le projet de loi  » Startup Act  » adopté, le 9 mars 2018, par la Commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, de l’infrastructure et de l’environnement relevant de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), devra être examiné en plénière à la fin du mois en cours.
Le haut responsable européen a, en outre, réitéré la volonté de l’Union Européenne (UE) de soutenir la Tunisie, à travers la mise en place de programmes favorisant la création d’emplois, notamment, en faveur des jeunes diplômés, et la diversification de l’économie du pays, en ciblant des filières et des activités innovantes et à forte valeur ajoutée .
Dans ce cadre, il a estimé que ce programme d’appui aux start-ups permettra de faire face au phénomène de fuite des cerveaux, dans la mesure où il offrira à tout porteur d’idée de projet une opportunité de réaliser son rêve et de créer son propre projet dans son pays.
Evoquant l’inscription de la Tunisie sur la  » blacklist  » des paradis fiscaux, le responsable a indiqué que l’UE suit de près ce dossier, et fera de son mieux pour soutenir la Tunisie à sortir de cette liste.
Hahn a rappelé que l’UE est le premier partenaire de la Tunisie, précisant que l’ensemble des pays européens ont accordé à notre pays des crédits et des dons d’une valeur s’élevant à environ 9,7 milliards d’euros (environ 29 milliards de dinars).
 » Depuis l’année 2012, quelque 60 mille jeunes ont bénéficié des micro-crédits octroyés par l’UE pour le lancement ou le développement de leurs projets, alors que d’autres jeunes entrepreneurs ont tiré profit des services d’accompagnement et de coaching « , a ajouté le commissaire européen.

Leave a Reply