Sud-Soudan : Juba hôte de la 6e édition de South Sudan Oil & Power en 2023

L’annonce a été faite par Energy Capital & Power (ECP) organisatrice de l’’ exposition qui se tiendra à Juba du 14 au 16 juin 2023. Par cette décision, Energy Capital & Power (ECP) veut positionner le Sud-Soudan comme le point de convergence de l’exploration et de la production pétrolières, de l’innovation et de la coopération énergétique en Afrique de l’Est. Le SSOP invite donc les investisseurs à saisir les opportunités offertes par les secteurs amont, midstream, gazier, minier, énergétique, commercial, services et infrastructures du Sud-Soudan.

Il est à rappeler que le Sud-Soudan est apparu comme un acteur central de la coopération régionale dans le domaine de l’énergie au cours de ces derniers mois. Cela a suscité l’intérêt d’acteurs majeurs du secteur pétrolier et gazier, avec notamment une visite récente du ministère des Affaires étrangères d’Arabie saoudite en octobre et l’annonce, le 12 décembre 2022, de l’investissement de Savannah Energy dans le pays.
Devant le regain des investisseurs, le Sud-Soudan se tourne vers des partenaires mondiaux – ainsi que vers des homologues régionaux du bassin du Nil et de la Communauté d’Afrique de l’Est – pour exploiter ses abondantes ressources naturelles et favoriser le développement des infrastructures sur l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique.

« Le Sud-Soudan entre dans une nouvelle phase de sa croissance et de son développement. Des partenaires mondiaux tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, l’Arabie saoudite, le Canada, la Norvège, l’Égypte, la Turquie et d’autres pays réévaluent les opportunités dans le pays en fonction des besoins du marché de l’énergie et des conditions sur le terrain. SSOP 2023 permettra de mettre en contact le Sud-Soudan avec les parties prenantes régionales et mondiales, en transformant cet intérêt précoce en accords tangibles et favorables à l’industrie. Nous sommes honorés de revenir à Juba pour une sixième édition qui promet de nouveaux accords, de nouveaux investissements et de nouvelles relations », a déclaré Laila Bastati, directrice générale de l’ECP.
Vue sa situation géographique stratégique, reliant le bassin du Nil et la vallée du Rift, le Sud-Soudan représente le centre logique d’exploration et de services pour l’ensemble de l’industrie pétrolière d’Afrique de l’Est et du bassin du Nil, qui abrite également des producteurs émergents comme la République démocratique du Congo, le Soudan, l’Ouganda et le Kenya.

Leave a Reply