Le secteur des industries agroalimentaires : Secteur phare de l’industrie Tunisienne

Le secteur des industries agroalimentaires : Secteur phare de l’industrie Tunisienne

 

nouveauplanConsidérée comme  l’un des  maillons de l’économie  tunisienne, l’industrie  agro-alimentaire joue un rôle primordial dans le développement  économique du pays. La valorisation des produits agricoles constitue une source de revenu et d’emploi.  Ce secteur compte parmi les premières activités industrielles du pays. Depuis quelques années, elle connait une vraie dynamique grâce  à :

  • L’amélioration de la qualité et la diversification de la production.
  • La modernisation de l’appareil de production et de la distribution
  • un fort développement sur les marchés limitrophes

Le secteur IAA représente 3% du PIB national et 18% des entreprises industrielles en Tunisie. En effet, Le secteur compte plus que 4800 entreprises et emploie plus que 73000 personnes.

L’évolution à long terme des industries agroalimentaires fait ressortir une régression de la contribution des industries agroalimentaires dans la production nationale dans des proportions comparables à celles observées pour le secteur agricole. En l’espace de 45 ans, la contribution des industries agroalimentaires dans la production industrielle a perdu 50 points: les industries agroalimentaires qui représentaient près de 70 % de la production des industries manufacturières au début des années 1960 il n’a contribué en 2012 qu’à  19% de la valeur ajoutée des industries manufacturières.

Selon les derniers chiffres du Ministère de l’industrie, les exportations du secteur des industries agroalimentaires (IAA) ont atteint, en 2012, une valeur de 2065 millions de dinars(MD) représentant 22% de la valeur des exportations totales de la Tunisie.

L’équilibre de la production et de l’approvisionnement du marché tunisien par les produits de ce secteur a été déstabilisé suite à la révolution tunisienne et celle de la Libye.  Parmi celles-ci, figure la filière laitière, fleuron de l’industrie agroalimentaire tunisienne et un des grands acquis accomplis sur la voie de la réalisation de la sécurité alimentaire du pays. Ce qui nous pousse à réfléchir à des solutions radicales dans certaines branches pour éviter les chocs de demandes ou les chutes de l’offre.

 

Potentialité du secteur et orientations stratégiques

L’industrie agroalimentaire présente ainsi une forte marge de progression compte tenu du potentiel de valorisation, de mise à niveau et d’innovation technologique des produits. Se caractérise principalement par :

  • Des produits phares à l’échelle mondiale
  • Un secteur en restructuration progressive depuis 1999 (qualité, organisation, normalisation, innovation, etc.)
  • Mise en place de stratégies de filières : Huiles d’olives, Dattes, Vins, Conserves, Tomates, Produits de la Mer
  • Important développement à l’export de la branche Huile d’olives, qui reste cependant dépendante des aléas climatiques
  • Bon rythme de croissance des industries dans le cadre de l’admission temporaire
  • Fort développement sur les pays limitrophes (Algérie, Libye)
  • Technopôle dédié au secteur agro à Bizerte

 

La nouvelle orientation stratégique peut s’articuler autour de quatre points complémentaires :

  • d’accroitre le niveau d’intégration de la filière : collecte, agrégation, transport, entreposage frigorifique
  • de consolider le développement sur les marchés limitrophes (Algérie, Libye), en encourageant notamment la mise en place des consortiums d’exportation
  • de valoriser les produits: paiement à la qualité des intrants, conditionnement, recours aux circuits de distribution modernes
  • de renforcer le positionnement sur les marchés de l santé-nutrition : produits enrichis en fibres, produits bio, produits de nutrition pour enfants, produits sans sucre, produits riches en vitamines Oméga 3

À lire aussi sur chroniques.tn

Energie solaire en Tunisie, un marché prometteur
Les défis du secteur bâtiments et travaux publics
Medibat
L’Afrique au cœur de MEDIBAT

Leave a Reply